Et si on parlait intimité?

Il m’arrive rarement de parler de choses très intimes mais je crois que certains sujets l’imposent!

J’avoue que je ne sais pas trop par où commencer?

Pas la peine je crois de faire durer le suspens, je vais vous parler du stérilet Minera.

Tout à commencé pour moi après la naissance de Lucien. Jusqu’alors je n’avais pris que la pilule. Mais voilà, je l’oubliais souvent et j’avais envie d’une solution plus simple, une contraception à laquelle je n’aurais pas à penser.

Ma gynéco qui me suit depuis de nombreuses années m’a conseillé de me poser un stérilet hormonal, mettant en avant le quasi arrêt des règles. J’avoue que je ne me suis pas posé beaucoup de questions et que cette solution m’a vite convaincue.

Après la pose, j’ai eu plusieurs jours difficiles avec de fortes douleurs. Comme ma gynéco m’avait prévenue, je ne me suis pas inquiétée. Et puis les douleurs sont passées. J’ai fait une visite de contrôle 3 mois après la pose (Lucien avait alors 6 mois) et je n’avais alors rien à reprocher à Mirena.

Et puis les mois et les années sont passées. Tout n’a pas été simple car j’ai été au chômage, Lucien dormait mal, bref, j’étais crevée et je n’avais pas toujours le moral. La vraie vie quoi!

Et puis Lucien a eu 2 ans, puis 3, puis 4….j’ai repris le boulot, la routine, la course et c’est vrai que je me suis souvent dit que j’étais fatiguée et que ma vie de couple n’était pas toujours très palpitante mais est-ce que ce n’est pas normal d’être fatiguée quand on bosse à temps plein, qu’on a 2 enfants?

J’ai eu le déclic au mois de mai. Je suis tombée sur un article du Nouvel Obs partagé sur Facebook et là, j’ai compris.

Etat dépressif!

Fatigue!

Anxieté!

Perte de libido!

Irritabilité!

Moi quoi!!!!!

Je l’ai tout de suite fait lire à mon chéri et il a compris aussi. Ce qui est assez dingue c’est que cela fait très longtemps qu’il me répète que mon « état » n’est pas normal et à chaque fois je lui répondais des trucs du genre « oui mais c’est l’hiver », « j’ai beaucoup de boulot », « Lucien a été malade », « j’ai mal dormi ».

Il m’est arrivé depuis la pose de Mirena de faire des prises de sang à 2 ou 3 reprises mais à chaque fois tout allait bien.

Alors pourquoi est-ce que je n’ai pas fait le rapprochement plus tôt? Honnêtement je ne sais pas trop. Je crois que j’avais un peu honte d’être toujours fatiguée et que je n’arrivais pas à en parler à mon médecin généraliste. Il est vrai aussi que je ne connaissais pas les effets indésirables de ce stérilet hormonal. De manière très naïve, j’ai fait confiance à ma gynéco et je n’ai pas vérifié.

Je n’en veux pourtant pas à cette dernière. D’ailleurs quand je suis allée la voir il y a un mois pour lui demander de m’enlever cette merde, elle a été très à l’écoute. Nous avons beaucoup échangé et cela m’a fait du bien de vider mon sac.

Bon, comme les choses ne sont pas toujours aussi simples qu’on le voudrait, elle n’a pas réussi à me l’enlever et m’a donc envoyé chez un confrère. Mieux équipé, il a facilement réussi à me l’opter.

10 minutes de consultation (et délestée de 130 euros!) plus tard, je suis repartie le coeur léger. Sans stérilet. Et sans hormes.

Qu’en est-il aujourd’hui?

Ma gynéco m’a prévenu qu’il n’était pas certain que ces effets indésirables soient dû à Mirena et qu’il fallait attendre 2/3 mois avant de faire un bilan. Mais j’ai pourtant l’intime conviction que cela va aller mieux.

Alors affaire à suivre dans quelques semaines.

Si j’ai décidé de vous parler de cela aujourd’hui c’est que je me dis que mon partage d’expérience pourrait peut-être permettre à certaines d’entre vous d’avoir le même déclic que moi.

Mais je sais que je ne suis pas seule puisque j’ai découvert en faisant quelques recherches d’un groupe Facebook qui s’appelle « Victime du stérilet Mirena » existait et comptait près de 17 000 membres! C’est fou. Et dans la presse on parle même de Scandale Mirena!

Bref, je crois qu’on a pas fini d’en entendre parler.

63 thoughts on “Et si on parlait intimité?

  1. Je vis exactement la même chose depuis 4 ans , stérilet posé après la naissance de mon fils en 2012 et comme toi j ai un fils qui ne dors pas beaucoup et demande beaucoup de présence.
    Comme toi j en ai pris conscience avec cette page Facebook
    Depuis 4 ans dépressive, saute d humeur, des bobos de partout ( mal au dos , reflux, hypertension, fatigue et j en oublie )
    J avais déjà regardé quelques posts sur internet en me disant #c est internet # tout n est certainement pas vrai
    J ai rdv le 26 juin pour le retirer avec le soutien de mon mari qui parfois ne me reconnaît pas dans certains de mes comportements….
    C est flippant

  2. Heureuse que tu casses se tabous!
    Je me pause la même question : j ai un petit garçon et 15 mois apres j ai eu des jumelles .. et j ai mis un stérilet car un 4eme… non merci .. et jusqu au scandale j ai pas du tout fais le rapport… mais moi aussi mon mari me trouve différente je mettais ca sur le fait que j ai eu 3 Enfants en 15 mois que j étais fatigues.., mais tu as raison.. 1 annee puis 2..3..4 mes jumelles ont bientot 5… et c est toujours pas l extase au niveau de ma sensibilité …
    j attend ton retour dans 2 mois et je me le fais retirer Car se qui est quand même super positif c est l absence de De règle .. et j ai du mal à revenir en arrière la peur d autres choses

  3. Moi j’ai rdv la semaine prochaine. Ça fait 2 ans que j’ai des vertiges et toutes sortes de merdouilles qu’après avoir creusé le trou de la sécu en examens divers et en rebouteux chelou, tout le monde attribue au stress. Est-ce que ça ira mieux ? Pas sûr, mais je crois que je me sentirai mieux sans ce truc à l’intérieur de moi (même si l’idée d’avoir à nouveau mes règles c’est ).
    Bon courage !

  4. Ah les hormones!! C’est exactement comme ça que les femmes qui prennent la pilule depuis leurs 17 ans puis qui enchainent sur un sterilet aux hormones pensent qu’elles sont comme ça fatiguées, irritable, nerveuse, mais surtout qu’elle n’ont pas trop de libido, que finalement c’est pas trop leur truc….
    Quand j’ai eu ma deuxième, j’ai mit longtemps à me décider à reprendre la pillule, je n’en avais plus trop envie et là ça a été la révélation, je me sentais vraiment moi et entière, et j’ai tout (re)decouvert en matière de sexe. Je me suis fait posé un stérilet en cuivre et c’est top, zéro effet hormonal puisqu’il n’y en a pas …. par contre c’est l’inverse des sterilets aux hormones, c’est des règles et plutôt abondantes puisque le cuivre irrite la muqueuse.
    En tout cas pour moi ça a été une révélation: vraiment

    1. Ah bah pareil pour moi – l’arret des hormones a été une REVELATION ! => Sterilet cuivre (d’autres inconvénients en effet) mais l’intimité retrouvée, perte de poids non négligeable ! BREF je REVIS

    2. Bonjour,
      Je souhaite apporté un complément à ton commentaire.
      Je prends la pilule depuis 20 ans. J’ai commencé à l’utiliser non pas comme contraceptif mais parce que j’avais des règles extrêmement abondantes (un fluw continue et ce n’est pas une façon de parler) et douloureuses qui me gachaient la vie.
      Aujourd’hui, je sais que j’ai une endométriose (minime car freinée par la pilule). J’aimerais beaucoup moi arrêter de prendre ces comprimés 21 jours par moi mais ce serait retourner 20 ans en arrière et dire adieu à ma vie actuelle et l’endométriose prendrait encore plus de place. La pilule a vraiment sauvé ma vie sociale et pro et malheureusement je vais devoir la garder encore longtemps. La chance que j’ai c’est qu’elle ne me perturbe pas particulièrement, je n’ai pas tous les symptômes décrits par Paule.
      Mais sachez que toutes les femmes (et nous sommes nombreuses à être atteintes d’endométriose) aimeraient mais ne peuvent pas arrêter la pilule comme ça 🙂

      1. Oui tu as raison Vanessa. Ce n’est pas si simple. Et il ne faut effectivement pas oublier les très nombreuses femmes qui ont une endométriose.
        Je t’embrasse fort.

  5. J’ai encore l’ordonnance pour ce fameux stérilet dans mon tiroir (prescrit par une gynéco très convaincante), j’ai peut-être bien fait de ne pas être motivée pour le poser ! Merci pour ton témoignage ! C’est dingue quand même !

  6. J’ai eu ces symptômes en prenant la pilule (cerazette), j’ai également arrêté de la prendre et je vie de nouveau ! Plus de changement d’humeur bizarre où j’avais cette impression d’être quelqu’un d’autre, dans une profonde dépression. Aujourd’hui je ne prend plus aucuns contraceptifs depuis maintenant 6 ans. Ça a du coup bien-sûr des inconvénients comme le faite de se protéger tout le temps. Mais on se sent vraiment libérée de toutes ces hormones de m***e ! C’est une très bonne chose d’en parler, bravo pour cet article !

    1. Je crois qu’effectivement il faut en parler, qu’on arrête nous les femmes d’avoir honte et de se dire qu’on ne peut pas parler de choses aussi personnelles!

  7. Tu n’es pas la première et moi c’est pour ça que j’ai un stérilet sans hormone ( cuivre ) et ça marche pareil mais sans la fatigue j’ai la dépression ! J’espère que ça marchera pour toi

  8. Bel article! Moi aussi pas eu le choix à cause d’une grossesse extra utérine c’était le Mirena!
    Je suis dans l’optique de l’enlever aussi depuis un moment mais la vrai question pour moi est quelle contraception après. Bref, je tergiverse mais j’arrive pas à me décider pour l’après.

    1. Moi aussi je suis un peu perdue. Je ne sais pas trop si je vais opter pour un stérilet au cuivre. En tout cas je suis contente de m’être fait enlever Mirena.

  9. Tout s’explique ! Merci pour ce partage d’intimité qui éclaire ce que je vis depuis 5 ans (pose du stérilet y a 6 ans) : vertiges, fatigue, libido en berne et depuis le changement du stérilet en novembre ça s’est accru : prise de poids importante sans changement comportement alimentaire (explication gynécologue : c’est l’âge ), gonflement poitrine, irritabilité, mal de dos…

  10. De mon côté j ai opté pour la symptothermie depuis 3 ans et c est vraiment une solution qui me correspond. Il existe un groupe sur Facebook pour avoir plus d’infos. Je n ai pas pris longtemps la pilule car mon corps a vite compris que ce petit cachet était néfaste pour lui. En plus la symptothermie est une contraception qui se gère en couple et j trouve ça vraiment top d impliquer l homme ! Bref j recommande de se pencher sur cette solution méconnue … Normal elle n engraisse pas les lobbys pharmaceutiques…

  11. Merci pour ce témoignage. Je dois me faire poser un stérilet en cuivre et je me posais encore des questions, mais cela me conforte dans mon choix, ce sera définitivement sans hormone. Très bonne soirée

  12. Merci pour ce témoignage !
    Je prenais la pillule trinordiol depuis mon adolescentce . Elle m’a convenue jusqu’àvant la naissance de mon fils et de ma nenette. Ensuite a chaque reprise j’avais des nosées! J’ai mis 6 mois pour réaliser que je ne la supportais plus! Pareil mon gynécologue m’a vendu du rêve!!! Ne plus avoir de règles c’est top mais es-ce pas contre nature!? Apres quelque mois de réflexions j ai choisie le stérilet au cuivre .Alirs oui mes règles dur un peu plus longtemps, mais ma libido est intact et moi je me sens bien dans mes basket ! bonne courage les filles et écoutait votre corps

  13. Oh oui un article qui fait du bien. Comme beaucoup, j’ai pris la pilule longtemps avant d’avoir ma fille et mon fils (reprise entre les deux naissances), puis j’ai tenté la pose d’un stérilet (cuivre je crois) car je ne voulais plus d’hormones, mais la gyneco me l’a mal posé et j’ai eu super mal, elle a du l’enlever le jour meme et j’ai flippé ensuite de le remettre, j’ai donc repris la pilule 3 ans (avec irritabilité et perte de libido, difficulté à maigrir aussi..). Je suis actuellement enceinte et je me pose plein de questions pour l’après. Je pensais retenter la pose d’un stérilet cuivre (avec une nouvelle Gyneco cette fois). Ou l’implant qui a bien fonctionné pour une amie.. Bref il faudra une suite à cet article !! Merci de partager ton expérience en tout cas!

  14. Merde je crois que j’en ai un ! En tout cas j’ai un stérilet hormonal sans règles ! je vais checker si c’est ce modèle ! Moi j’ai changé pour ce stérilet parce que j’en pouvais plus des règles chutes du niagara que m’ont données le stérilet cuivre alors qu’a l’état normal j’ai 2 jour de règles super peu abondantes. Rahhhhh que c’est compliqué !!

    1. Oui vérifie.
      Bon après certaines filles ont dit en commentaire (sur FB si tu veux lire) qu’elles n’avaient pas d’effets indésirables. Heureusement ça ne touche pas tout le monde.

  15. Bon alors je suis embarrassée parce qu’il y a un mois mon gyneco m’a convaincue pour le stérilet hormonal, soit disant que les hormones n’agissent que très localement. J’hésitais avec celui en cuivre mais j’ai peur que ce soit le déluge chaque mois… Actuellement je ne prends plus la pilule, j’attends encore avant de sauter le pas mais si tu remarques du changement, ça m’intéresse de le savoir. L’état que tu décris, je suis dedans, même sans hormones en fait. Il faut reconnaître que la vie avec des enfants n’est quand même plus la même qu’avant. Et je pense que la majorité des femmes qui choisissent le stérilet le font après avoir eu des enfants (perso je n’y pensais absolument pas avant d’en avoir) donc il ne faut peut-être pas tirer trop vite de conclusions. La vie de maman, c’est un dur labeur! Les mauvaises nuits, le cumul de toutes les tâches et s’occuper des enfants fatigue, la fatigue entraîne l’irritabilité et la perte de libido.. Alors comment démêler tout ça… Si quelqu’un a la solution, qu’il lève le doigt!
    En tout cas bravo et merci pour cet article si intime, ça aide!

    1. Je pense qu’on peut le déméler dans la mesure où tant de femmes sont touchées et constatent un changement à partir de la pose de Mirena. Et il ne faut plus penser qu’être lessivée et irritable est normal. Moi je l’ai cru pendant 4 ans et je regrette de ne pas avoir réagi plus tôt.

  16. Coucou ici non plus mon corps ne l’a pas accepté le gynécologue a attendu tout de même 3 mois avant de me le retirer en attendant j’ai eu un kyste de 8cm sur l’ovaire super!!!!!!!!
    Une fois retiré plus de douleur et un kyste qui s’est résorbé seul
    Je suis toujours sous pilule aujourd’hui et j’hésite à tout arrêter aussi je me sens tellement mieux au naturel

  17. Coucou j y vais aussi de mon petit commentaire car c est certes intime mais très important .
    De mon côté je n ai pas supporté la pilule zéro l’ibido, puis j ai eu des enfants 3 ans et pas de contraception pendant longtemps quand j ai du en reprendre j ai choisi le stérilet sans hormones (cuivre) que j ai trouvé génial pas d état de fatigue pas de baisse de libido mais des règles abondantes au point de se voir changer ma cup 3 fois par jour de me tâcher le jour la nuit Bref je n ai pas supporté et la j ai le stérilet aux hormones mirena Je ne suis pas fan des hormones mais je tente j espère ne pas avoir les effets que tu décris et serai vigilante sur mon état d esprit et mon état de fatigue.
    En tout cas j attends ton retour d ici 2 ou 3 mois ;)))

  18. Moi aussi je vais me le faire enlever…4 mois m’ont suffit à comprendre qu’il ne m’allait pas du tout… mais la suite ?? Comment bien se protéger de grossesses sans pour autant se blinder d’hormones ? Compliqué…et j’avoue être perplexe qu’en 2017, on en soit encore à se poser ces questions!
    Le naturel oui, mais les femmes qui ont des règles très abondantes et douloureuses ont peu de choix et c’est sans parler de celle sur qui tombent facilement enceinte…
    Pas facile comme choix !

  19. Bonjour Paule
    C’est la première fois que je commente ton blog mais ce sujet me touche donc je me lance. Après ma deuxième grossesse, je me suis fais poser ce stérilet et la descente aux enfers a commencé. Prise de poids, + 9kilos en 6 mois, douleurs dans le bas-ventre, irritabilité, libido en baisse… Je me disais aussi, c’est normal avec deux petits d’être fatiguée, d’avoir les nerfs à fleur de peau, mais je culpabilisais de plus en plus et ma gynéco m’a tout simplement envoyé bouler quand je lui ai parlé des effets du Mirena (en mode c’est moi le médecin, c’est moi qui sait mieux que vous ce qui est bon pour vous !!!!) Finalement j’ai changé de gynéco et elle m’a posé un stérilet cuivre (je n’ai pas le droit à la pilule et aucune envie du coup de prendre des hormones). Merci de parler de ce sujet qui peut avoir des conséquences non négligeables dans notre vie de femme. Bonne journée. Emmanuelle

  20. Bonjour ! A maintenant 30 ans ; je ne prends plus d hormones depuis 7 ans .j ai un petit garçon de 3 ans et demi et enceinte de 8m; plus jamais je ne reprendrai ces saloperies ( pilule ; stérilet à libération…).
    Le plus simple pour nous reste la méthode ancienne du cycle .. et le préservatif …
    Bravo d avoir enlevé cette m**** ; je reste convaincue que c est totalement contre nature de bloquer les règles est injecter aux corps des hormones de synthèse…il ne faut pas s etonner après si le nombre de cancer chez la femme ( sein; utérus ) est en augmentation….

    1. Je pense qu’il ne faut pas tout mélanger non plus. Mais en tout cas je te rejoins sur le fait que ce n’est finalement pas naturel de bloquer ses règles et d’aller contre nature.

  21. Moi aussi j’ai eu Mirena après mon deuxième enfant… et moi aussi je ne l’ai pas supporté (je ne supportai déjà plus la pilule). Ma gynéco m’a donc proposé le stérilet en cuivre. Alors, oui, les règles sont plus abondantes (mais dans mon cas ce n’est pas non plus les chutes du Niagara!!), oui, j’ai des règles plus douloureuses que quand je prenais la pilule (mais la gynéco m’a aussi dit que notre cycle évoluait au cours de la vie, que ce n’était forcément le stérilet) et oui elles durent un ou deux jours de plus, mais franchement je me sens beaucoup mieux. Et maintenant quand je suis fatiguée je sais que c’est parce que j’ai fait un peu trop la fête la veille ou qu’un de mes enfants a été relou la nuit!!! Ça change tout!!!

  22. Merci beaucoup d’aborder ce sujet. Mon fils a 6 ans et j’ai depuis 5 ans un mirena. J’ai également eu des symptômes mais comme beaucoup j’ai mis ca sur le compte de la routine ça fait 2 mois qu’on en parle avec mon chéri et je pense qu’à la rentrée j’obterais pour un stérilet au cuivre. J’attends avec impatience ton retour.

  23. Dingue, expérience similaire! Après 5 ans de stérilet Mirena occasionnant une absence totale de règle, un état de fatigue chronique, une libido en berne et tutti quanti, je décide de sauter le pas en le faisant retirer. Depuis 15 jours, outre la douleur lors du retrait ( la faute aux fils paumés je ne sais ou ) et l’inconvénient majeur de règles hémorragiques ( la faute à un crétin de fibrome qui a poussé comme un champignon et qui occasionnera sans doute une future opération) je revis ! Preuve qu’il faut savoir s’écouter. Et rester zen 😉

  24. Et les taches et poils sur le visage… on en parle? Avec le retrait du minerva les taches sont ( à peu prés) parties mais pas les poils

  25. Bonsoir,

    J’ai pris la pilule pendant 10 ans et pendant 10 ans j’ai eu des migraines. J’ai changé de pilule et j’ai eu tous les autres effets secondaires, dépression, perte de libido, système pileux abondant. J’ai essayé plusieurs pilules, l’anneau, et toujours le même truc. Soit j’ai des migraines soit j’ai d’autres effets secondaires. Mon dernier Gynecologue m’a vendu le stérilet hormonal, je l’ai retiré au bout de 3 mois car j’avais encore des effets secondaires.
    À chaque fois mes gynécologue me disent d’essayer et sont très confiants dans leur produits. Suite à mes deux grossesses j’ai rencontré des sages femmes qui comprenait mon problème et s’en souciaient réellement. Certaines sages femmes peuvent faire le suivi classique de gynécologie. Au final j’ai un diaphragme, c’est un coup de main à prendre, il ne faut pas oublier de le mettre et ça peut casser un peu le côté inattendu du câlin. Mais c’est ce que je supporte le mieux.

  26. Ton témoignage est super rassurant …
    J ai moi aussi fait retirer mon stérilet il y a une semaine et je me sens libéré même si pour le moment rien n est redevenue Normal…j espère enfin réussir à perdre le poids que j’ai pris et que je n’ arrive pas à perdre malgré des mois de rééquilibrage alimentaire.

  27. Et bah dis donc ça fait un peu flipper de se dire qu’un si petit truc peut causer de tels chamboulements.
    J’ai 2 amies qui ont eu le même soucis, même effets indésirables… depuis le retrait elles trouvent que c’est mieux !
    J’espère que ce sera pareil pour toi 🙂
    De mon côté, après le naissance de mon 2 ème petit loup, j’ai opté pour le stérilet en cuivre car je ne voulais plus d’hormones… la pilule ayant déjà ce genre d’effets (les tiens avec le stérilet) sur moi… et je suis bien contente depuis bon mis à part quelques petits trucs mais rien comparé à tous ces effets 😉
    Aller

    1. Oui c’est clair que cela fait flipper. J’avoue qu’aujourd’hui je me demande comment il est possible que ce truc soit encore sur le marché!

  28. et bien voila un sujet qui nous donne toutes envie de nous exprimer, merci paulette d’avoir ouvert le chapitre !
    ce que je me dis, c ‘est qu ‘on est tellement nombreuses a souffrir de pleins de petits maux quotidiens, ou précisément d’en faire notre quotidien, ne pas ‘en inquiéter et de composer avec , d’assumer…
    que ce n’est pas normal que les gynécos ne soient pas plus dans le questionnement quant aux effets secondaires des contraceptifs qu’ils nous prescrivent. Un simple « tout va bien » à peine assis est loin de suffire pour aborder sérieusement la question. ils doivent informer , ou du moins davantage et régulièrement, sur ces effets potentiels, poser des questions ciblées sur ces mêmes effets ….le font ils ? a vous lire, j’en doute ! me concernant , jamais eu ce type de question.
    et c’est vrai que moi aussi récemment, a cause de différents petits maux qui m’énervent, j’ai tout a coup percuté que -peut être- ma pilule pouvaient en être la cause….

    1. Je suis mille fois d’accord avec toi : on compose et on finit par ne plus se poser de questions. Et les gynécos ne posent pas assez de questions.
      J’avoue que j’ai envie d’arrêter d’imposer des hormones à mon corps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *