Débuter en broderie – Le matériel nécessaire

Je vous en parle depuis un petit moment déjà sur Instagram, je vais bientôt donner des cours de broderie pour débutants via Zoom. Si vous avez envie de vous lancer mais que vous ne savez pas de quoi vous allez avoir besoin, cet article est fait pour vous!

Ce qui est top avec la broderie c’est qu’il ne faut pas énormément de choses, ce qui en fait un loisir créatif vraiment bon marché.

LES INDISPENSABLES

Pour broder, il vous faut :

  • Des aiguilles à broder. La particularité des aiguilles pour la broderie est que le chas est un peu plus gros que des aiguilles que l’on utilise pour coudre. Il existe plusieurs tailles (d’aiguilles et de chas). Le mieux est d’acheter un assortiment.
  • Un cercle. Il permet de tendre le tissu. La plupart des cadres sont ronds et en bois mais on en trouve également en plastique et d’autres formes (ovale et même carrée ou triangulaire). Et puis bien sûr, il en existe de plein de tailles. Si vous avez envie de juste broder un mot sur un t-shirt, optez pour une petit diamètre (autour de 10 centimètres). Si vous souhaitez réaliser une broderie « décorative » pour accrocher au mur, je vous conseille un diamètre d’environ 20 centimètres.
  • Des fils à broder. On trouve principalement la marque DMC dans les merceries ou sur les sites internet. Les échevettes sont généralement composées de 6 brins « moulinés » qui se séparent facilement (sachant que l’on brode généralement avec 2 ou 3 brins). Evitez cependant les versions satinées qui glissent et qui ne sont pas évidentes à broder quand on débute. Si vous cherchez des couleurs bien particulières, sachez que les merceries ont généralement les catalogues dépliants avec toutes les couleurs de fils. Cela permet de comparer plus facilement 2 nuances ou de sortir dans la rue pour voir les couleurs à la lumière du jour.
  • Des ciseaux. Oubliez les ciseaux d’école de votre enfant! Pour la broderie vous avez besoin de petits ciseaux à bouts fins. Il existe aussi des coupe-fils mais je n’en ai jamais utilisé donc je ne saurais pas vous dire si c’est mieux ou moins bien.

Vous trouverez facilement tout ce matériel dans votre mercerie de quartier. Si vous n’en avez pas près de chez vous ou que vous n’avez pas le temps d’y aller, vous pouvez commander sur le site de DMC, chez Rascol ou chez Cultura (entre autres).

ET AUSSI…

Quelque soit le support sur lequel vous avez envie de broder (t-shirt, tissu, chaussures en toile, etc), vous allez devoir y dessiner le motif ou le mot choisi. La broderie ne s’improvise pas, vous devez impérativement suivre un modèle.

2 possibilités s’offrent à vous : un stylo effaçable (à l’eau, à l’air ou à la chaleur) ou du papier hydrosoluble (qui se dissout au contact de l’eau).

Personnellement j’utilise les deux en fonction des projets que je réalise. Si je veux juste broder un mot sur un t-shirt ou une serviette de table de couleur claire, je préfère utiliser un stylo. Pour les supports foncés ou les motifs complexes, je préfère le papier hydrosoluble. Quand je choisis ce type de papier, soit je dessine ou j’écris directement dessus, soit je dessine avant sur une feuille (ce qui me permet de faire des modifications facilement) et ensuite je le photocopie directement sur la feuille de papier hydrosoluble. C’est notamment ce que j’ai fait quand j’ai brodé la façade de ma maison.

  1. Les stylos

Je ne suis pas fan des stylos qui s’effacent à l’air ou l’eau. Le plus souvent la pointe est assez large et cela ne permet pas d’être très précis. Je leur préfère les stylos d’écoliers effaçable (type Frixion de Pilot). Une fois la broderie terminée, il vous suffit d’approcher votre fer à repasser (cela doit aussi fonctionner au sèche-cheveu mais je n’ai jamais essayé) et le trait s’efface comme par magie.

2. Le papier hydrosoluble

C’est un peu plus onéreux que le stylo mais je trouve cela hyper pratique. Comme je vous le disais plus haut, c’est idéal pour broder sur des supports foncés ou quand on souhaite broder de nombreux détails. Mais c’est aussi génial pour broder sur les supports très extensibles comme les t-shirts. Le papier hydrosoluble empêche le tissu de se déformer quand on le tend sur le cadre.

Attention il n’est pas toujours autocollant mais si vous ne trouvez que cela, pas de soucis puisqu’il existe également de la colle hydrosoluble. Mais c’est clairement beaucoup moins pratique.

Le papier hydrosoluble autocollant (aussi appelé Magic Paper ou Solufix) existe en rouleau (vendu au mètre le plus souvent) ou en formats A5 et A4.

Je n’achète jamais au mètre (ne me demandez pas pourquoi…je sais pas!). J’avoue du coup ne pas savoir si c’est exactement le même papier. Il faudra que je teste.

En tout cas, pour ce qui est des formats A5 ou A4, comme on n’en trouve pas partout, si vous en achetez (ou commandez), n’hésitez pas à en faire un petit stock. On en trouve à ma connaissance en format A5 chez Cultura ou sur le site de DMC (attention, ne vous trompez pas et n’achetez pas de la toile à canevas) et en A4 sur l’eshop de Britney Pompadour.

LES TISSUS

Si vous ne voulez pas broder sur un vêtement ou un accessoire, vous allez devoir trouver du tissu.

Il existe des toiles de broderie. On trouve notamment souvent de la toile aïda. Avec son tissage un peu quadrillé elle est très bien pour le point de croix ou le punch needle mais ce n’est pas idéal pour la broderie dite traditionnelle. Je n’ai jamais essayé la toile étamine mais elle me semble plus adaptée. Vous en trouverez de différentes couleurs sur le site de Rascol.

De mon côté, j’utilise le plus souvent du tissu Ikea. Il est très bon marché donc quand j’y vais, j’en achète 2 mètres et je suis tranquille pour un moment. Sinon, vous pouvez tout bêtement acheter un torchon au Monoprix ou ailleurs, cela fera parfaitement l’affaire.

LES KITS

Si malgré tout, vous êtes encore une peu perdue entre les couleurs de fils ou les tailles de cercles, pas de panique. Il existe des kits où tout est inclus.

Mes kits préférés sont ceux de Britney Pompadour. Les motifs sont modernes et colorés.

Vous en trouverez également sur les sites de DMC, Les French kits ou La petite épicerie. Il y aussi plein de jolies choses sur Etsy. Et enfin, j’aime beaucoup les kits de la collection « Made by you » de Numéro 74. On les trouve notamment sur le site de Little Home.

Enfin, si vous avez envie d’initier vos enfants, je viens de découvrir la marque Sozo DIY qui propose des kits adorables et faciles à réaliser. C’est plus du canevas que de la broderie mais cela me semble hyper bien pour commencer. La marque est vendue sur le site de Smallable.

Numéro 74 propose également des kits de découverte qui m’ont l’air top (en vente Little Home ou chez Smallable notamment).

J’espère n’avoir rien oublié. Si vous avez la moindre question, bien sûr n’hésitez pas à me la poser ici ou sur Instagram (où je serais plus réactive!).

4 Comments

  • Aurelie (maman_Connectee)
    16 novembre 2020
    reply

    MeRci merci!!! Il y a plus qu’a!

  • Clem
    16 novembre 2020
    reply

    Ohhhhh mille mercis pour cet article ! J en rêvais et c’est pas si facile de trouver toutes ces infos sanw se perdre !

Post a Comment