Petit bilan un mois après ma reprise du boulot

Cela fera un mois tout rond demain que j’aurai repris le boulot et il faut bien avouer que cela n’a pas été complétement évident.

De mon côté d’abord! J’ai en effet dû reprendre le rythme du « enfants/bus/métro/boulot/métro/bus/enfants ». Les 2 premières semaines, j’étais épuisée. Et puis, petit à petit, Paulette a fait son nid et je me suis réhabituée à tout ça.

Il a aussi fallu trouver une baby-sitter pour récupérer les enfants le soir à la crèche et à l’école. Ça a été un peu le parcours du combattant. J’avais mis des annonces sur 2 sites (Bébé Nounou et Yoopies) et j’ai reçu des candidatures assez saugrenues dont une certaine « Bijoux » à priori originaire de Milan, qu’elle décrivait dans son message assez justement comme la capitale italienne de la mode (Merveilleux Bijoux! Mais pensez-vous que cela soit vraiment un atout majeur pour garder 2 enfants en bas âge?) et qui semblait incroyablement intéressée par le poste. Il y a eu un rendez-vous fixé suivi d’un lapin. Il y a eu la candidate prostrée sur mon canapé et qui n’a pas approché mes enfants (qui ne mordent pourtant pas…ou alors très exceptionnellement!). Et puis il y a eu Vanessa que j’ai rencontrée seule alors que les enfants étaient en Bretagne avec leur papa. J’avoue que j’ai d’abord eu un à-priori assez négatif en la voyant rapport à un look très noir et un maquillage très (trop?) présent et puis finalement elle a su me convaincre en me posant des questions très concrètes.

Elle s’occupe des enfants depuis 10 jours et tout se passe comme sur des roulettes. Les dames de la crèche m’ont dit que Lucien lui sautait dans les bras le soir et elle dessine des chevaux et des Totally Spies à Louise qui est conquise.

Bref, c’est un sacré soulagement que d’avoir trouvé THE personne qui rend mes enfants heureux.

Côté enfants justement, la transition semble s’être faite tout en douceur pour Louise qui je dois l’admettre a été top moumoute sur ce coup-là. Ça a été un peu plus compliqué avec Lucien, comme toujours ceci dit. Malgré le fait qu’il apprécie beaucoup sa baby-sitter il ne s’est pas gêné pour nous faire un peu la misère…tout cela arrivant pendant la période où il a décidé de devenir propre. Je vous laisse imaginer le carnage et reste volontairement dans le flou pour ne pas décourager les lectrices qui envisageraient d’avoir d’autre(s) enfant(s). Je me permettrais juste de remercier ma machine à laver et m’excuse auprès des écologistes pour mon utilisation abusive temporaire de lingettes en tout genre.

Enfin au niveau de la maison, il a également fallu anticiper davantage, notamment pour les courses. Mon chéri est très présent de ce côté là, c’est cool. On fait le ménage le week-end…et puis j’apprends à lâcher un peu prise sur plein de petits détails ce qui ne me fait pas de mal.

Je suis donc partie pour encore 5 mois dans la boîte dans laquelle je bosse. Je m’y sens bien. Je continue d’autre part à bosser avec ma coéquipière pour 15 Novembre pendant mes pauses déjeuner et le soir.

La vie est belle!

13 thoughts on “Petit bilan un mois après ma reprise du boulot

    1. Merci pour ton message.
      Au top j’en doute mais en tout cas je suis contente et rassurée d’avoir réussi à m’organiser.

  1. Quelle chance d’avoir trouvé LA bonne baby-sitter ! C’est un vrai soulagement que de savoir ses petits bout de chou entre de bonnes mains !
    Vous vous en êtes très bien sorti. Un grand bravo, c’est loin d’être une période facile à gérer pour les mamans alors un grand bravo.
    Très belle journée
    Caroline

  2. Bonjour Paulette,

    Merci pour ce petit debrief, c’est top d’avoir des retours sur expérience concret !
    Je suis maman d’une petite fille qui rentre est en crèche depuis le début et qui rentre en PS à la rentrée. Nous ne voulons pas lui imposer des journée à rallonge, nous cherchons donc une baby sitter et je pense qu’on va passer par une agence car ça a l’air très intéressant à tout point de vue : aide de la CAF sans conditions de revenu + crédit d’impôt + remplacement de la baby au pied levé en cas d’absence + pas de gestion de CP, des fiches de paies… Pourquoi, ne t’es-tu pas tourné vers ce mode de garde ? Merci pour ton aide si tu connais ce mode de garde car je suis novice !
    Belle journée

    1. Bonjour Juliette,
      J’avais fait appel à ce type de boite il y a 6 ans quand ma fille est rentrée en crèche et ça a été une vraie galère. Bien sûr quand j’étais allée m’inscrire on m’avait assurée qu’on me trouverait quelqu’un facilement et cela a été en fait compliqué. Il faut savoir que les gens qui s’inscrivent en agences pour trouver du boulot cherchent souvent un temps plein. Ils acceptent parfois de faire des sorties de crèches ou d’écoles et dès qu’ils trouvent mieux te laissent tomber. En soit rien de catastrophique sauf que quand ton enfant s’est habitué à une personne, c’est très chiant de devoir de nouveau faire une adaptation avec une nouvelle.
      En bref, je préfère passer par des sites et faire le recrutement moi-même 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *