Little fashion gallery…THE END

Près de 6 semaines que j’attendais une livraison Little fashion gallery.

J’avais en effet acheté un Rose deal sur le site Vente privée : un bon acheté 40 euros qui en valait 80 sur le site.

Et puis rien n’arrivait, j’avais relancé le service client plusieurs fois, j’avais l’impression qu’on me donnait à chaque fois une excuse différente, paquet envoyé à la mauvaise adresse, puis perdu, etc.

Hier matin, un peu lasse, le service client ne répondant plus au téléphone et le site étant soit disant en maintenance, j’ai envoyé un mail à Marie Soudré-Richard, la créatrice de l’eshop et voici la réponse que j’ai reçue:

Après 8 ans d’activité, la société a été mise en liquidation.
Après plusieurs mois d’attente de versement d’un Crédit d’Impôt officiellement accordé (par écrit) par l’Etat, et sans nouvelle de la Médiation des Finances de Bercy et du Tribunal administratif ayant été saisis, je n’ai eu comme choix que de déclarer la cessation des paiements. 
Je suis officiellement destituée de mes fonctions. Je n’ai plus le droit de faire quoique ce soit, ni d’intervenir. Je suis désolée de cette situation qui croyez moi est très triste. Vous savez tous à quel point j’ai mis toute mon énergie et âme dans cette société. J’ai mené beaucoup de combat mais ce dernier s’est avéré impossible à gagner dans le contexte actuel.
Vous devez maintenant adresser votre déclaration de créance par courrier recommandé uniquement à l’attention du Mandataire Judiciaire en charge de l’affaire:
SELEFA MJA – Maître Lévy
CS 10023 – 102 rue du Faubourg Saint Denis – 75479 Paris Cedex 10

Bien à vous
Marie SOUDRE-RICHARD

Capture d’écran 2014-06-17 à 11.17.37

Je suis triste d’apprendre que ce site n’existe plus. Je n’étais pas une cliente fidèle car comme la majorité des parents, je ne peux pas me permettre de n’acheter que des vêtements de super marques à mes enfants. Mais j’aimais me faire plaisir de temps en temps.

Je ne sais pas si je reverrais un jour mes 40 euros. Mais au delà de ça, la liquidation du site soulève je trouve beaucoup de questions. Pourquoi l’Etat avait-il promis un crédit d’impôt et ne l’a jamais versé? Comment un site existant depuis 8 ans finit-il par ne plus s’en sortir financièrement? Pourtant Marie avait lancé sa marque en nom propre il y a quelques mois, j’imagine pour faire davantage de marge que pour les produits qu’elle distribuait. L’eshop avait également déménagé et changé son mode de livraison, passant par une plateforme logistique, il y a quelques semaines.

Tous ces efforts n’auront pas suffit.

Je pense à Marie. Je ne l’a connais pas personnellement mais la maman un poil féministe que je suis regrette que l’Etat ne l’ait pas aidée à sauver son entreprise.

THE END.

13 thoughts on “Little fashion gallery…THE END

  1. Je te remercie d’avoir fait un article là-dessus, comme toi j’ai très peu commandé chez eux car pas dans mon budget mais je suis scandalisée qu’on n’aide pas mieux que ça une initiative telle que celle-ci.
    Aurait-elle du délocaliser pour recevoir plus d’aides ?! Je ne rentrerai pas dans la polémique mais parfois on se demande… 🙁

  2. Ça me fait plaisir de voir qu’une blogueuse parle de la fermeture du site. Je ne comprends pas pourquoi personne ne relaie l info sur les blogs alors qu’il y a eu tant de partenariats entre le site et les blogueuses. Je comprends la colère de celles qui ont perdu de l’argent mais je suis vraiment peinée pour la créatrice et l’équipe du site.

    1. J’ai moi-même eu un partenariat avec la marque. Mais ce n’est pas la raison pour laquelle j’ai écrit ce court article. Je voulais surtout signaler mon soutien à Marie.

  3. Oh, j’aimais beaucoup cette boutique. C’est vraiment dommage et un peu révoltant si ce n’est du qu’à un retard de versement de l’Etat.
    Merci d’avoir relayé l’information.

    Bonne soirée

  4. cliente de la marque depuis ma première grossesse il y a 5 ans je suis aussi moi aussi bien triste…

    mais il y a tout de même, pour être gentille, une très mauvaise gestion de leur communication…voire des mensonges lorqu’on arrivait par miracle à avoir quelqu’un..
    .à la limite ma commande que je ne verrais jamais et qui ne me sera jamais remboursé, ça peut passer (près de 300e tout de même) mais j’ai tout de même ce manque « d’humain » me reste en travers de la gorge…

    et bien que je comprenne la tristesse dans laquelle l’équipe doit être…pas un mot dans leur communiqué n’est adressé à leurs clientes…je me dis que la belle aventure fini vraiment en laissant un gout amère…

    1. Oui, tu as raison, un mot pour les client(e)s aurait été le bien venu mais je crois que tout s’est passé très vite…ce qui explique peut-être l’oubli.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *