L'aimer si fort et ne pas la comprendre

Ma Louise, ma grande fille!

IMG_6228

Je l’aime tellement fort. C’est elle qui m’a fait passé du statut de femme à celui de maman.

Elle aura 5 ans et demi le mois prochain (à cet âge ça compte tellement les « et demi »!) et depuis quelques temps, j’ai l’impression de ne plus la comprendre.

Comment est-ce possible qu’une aussi petite fille puisse autant me déstabiliser?

Pour en avoir discuté avec des amies très proches le week-end dernier j’ai pris conscience qu’on ne pouvait pas aimer ses enfants de la même manière. Attention, n’interprétez pas mal mes mots, j’aime autant Louise que Lucien. Telle une maman lionne, je mords dès que je les sens agressés, en danger. Ils sont tous les deux mes plus belles créations, les choses dont je suis la plus fière.

Mais voilà, quand je me sens connectée avec Lucien (parce que c’est un garçon? parce que c’est mon deuxième et que je sais que je ne veux pas de troisième enfant?!), les réactions de Louise m’étonnent, parfois me déçoivent, souvent m’agacent.

Je m’en veux terriblement de ressentir cela. Je ne voudrais pas qu’elle croit, qu’elle sente, qu’elle pense que je l’aime moins que son frère. J’essaie de lui parler le plus souvent possible, de la faire parler aussi, de lui expliquer ce que je ressens. Mais c’est tellement dur d’avoir une discussion aussi profonde avec un enfant. Non pas qu’elle ne comprenne pas mais elle est comme moi extrêmement sensible et elle a beaucoup de mal à comprendre et analyser ses émotions.

Tout est décuplé en ce moment car comme je monte ma société je suis très nerveuse, super angoissée. Mon degré de patience est malheureusement proche de zéro et je fais subir cela à mon conjoint et mes enfants. Et je sais que c’est très dur pour Louise en particulier.

J’espère vraiment que ma relation avec ma petite poulette va s’arranger. Je vais faire des efforts. Je suis sa maman c’est à moi d’en faire.

IMG_6214

redt2dhdkftvbhulhobpasvn358t0_1416219758.1399animation3

Quand je regarde ces photos d’elle prises hier mon coeur de maman fait boum! Elle est tellement jolie, tellement pleine de vie.

Je ne l’aurais pas voulue différente.

33 thoughts on “L'aimer si fort et ne pas la comprendre

  1. cela me parle beaucoup, chez moi c’est ma deuxième l’ovni 😉 mon premier me parait binaire, simple à suivre et accompagner, ma deuxième est sauvage, hypersensible et tellement surprenante… Je suis décontenancée devant ma petite de 2 ans et demi (voir agacée quand elle crise grrrr) et charmée souvent parce qu’elle n’est pas qu’une mais bien multifacette, sacrément charmeuse et maline.
    sa pédiatre un jour m’a dit  » arrêtez de croire que tout est de votre faute! Les enfants sont différents, il faut faire comme vous le pensez c’est vous la mère, çà ne peut être que bien!  » le plus important c’est de les aimer comme on le fait avec nos maladresses quelques fois mais ils sont intelligents ils se construisent avec nous et les bases ont l’air bien solides.
    bises et bon courage s’il existe un mode d’emploi des enfants je suis preneuse 😉

  2. Comme je te comprends , ici je fais le même constat , je les aime autant , mais je dois conceder que je les aime differemment , parce qu’ils sont eux mêmes differents, mais ça ne veut pas dire en aimer un moins fort que l’autre pour autant ….

  3. Du vecu….. il faut essayer de faire quelque chose rien qu’avec elle… votre petite louise a besoin de vous comme ma Lisange a eu besoin de moi…
    J’ai ouvert mon mag elle avait 2 ans. Line avait 4 ans et Cyprien 10 mois… tout s’etait à peu près bien passé puis elle m’a fait vivre un enfer de 4 à 7 ans (et bien c’est long)…
    Elle vient d’être détectée précoce et je suis désormais son repère car elle me fait confiance ; une confiance que nous avons créée par des jeux des échanges….
    Louise essaye certainement de vous faire comprendre quelque chose ; elle est votre reflet. A vous de creuser un peu…
    C’est dur d’être à la fois maman, femme, working girl…. Mais tout va s’arranger.
    Bon courage.

    1. Je passe déjà beaucoup de temps avec elle, rien qu’elle. Mais peut-être qu’il n’est pas assez qualitatif.
      Je vais réfléchir à tout cela. Merci pour votre message.

  4. je n’en ai qu’un mais je sens cette incompréhension, il n’est jamais là où je l’attends, et pourtant on se ressemble physiquement et psychologiquement.. dur dur de décoder les enfants… Bon courage!

  5. Je comprends ton inquiétude. Chez moi elle est particulièrement vive parce que j’ai le souvenir très net d’avoir « rompu » avec mes parents, en particulier avec ma mère à l’âge de la maternelle. Je suis souvent dans l’affrontement avec ma fille aînée et, même si je l’adore, j’ai régulièrement envie de l’étrangler quand elle se fout ouvertement dz moi. Merci de livrer ces pensées qui sont loin d’être « politiquement correcte » mais qui trottent, je pense, dans l’esprit de nombreuses mamans de petites filles au caractère bien trempé.

    1. Oui c’est vrai que c’est difficile d’avouer qu’on ne comprend pas son enfant. Mais en parlant avec mes amies, j’ai pris conscience que je n’étais pas la seule alors je me suis dit que je pourrais en parler ici.

  6. Ton article me touche beaucoup car bien que j’aime mes deux filles aussi intensément, je me sens désemparée ces temps-ci face à ma plus grande fille, 5 ans et demi aussi (y’a p.e un cap à cet âge là non ? )
    Elle fait caprice sur colère, nous tient tête, me répond particulièrement mal…et dans le même temps elle peut être collée à moi comme un bébé. P.e que c’est ça qui est difficile pour elle, grandir et se détacher, supporter qu’une plus petite soeur ait des « privilèges « qu’elle n’a plus ? (et pourtant, je trouve que je lui consacre bien plus de temps en individuel qu’à sa soeur…ce qui me fait culpabiliser pour la deuxième aussi…on ne s’en sort jamais hein ?) Moi aussi je me questionne,moi aussi je craque quand la fatigue s’accumule, moi aussi j’essaie de lui parler, de lui expliquer,de la rassurer…et moi aussi j’espère que tout ça va vite s’arranger !

  7. tu es en bonne voix pour que ca change !!! ton bilelt est beau et elle est pleine de vie ta puce. j’ai vécu ça de la part de mon pere on s’est jamais compris et du coup je lui parle tres peu voir pas du tout depuis 10 ans je l’ai vu 1 fois et il a vu ma fille 1 fois

  8. Courage Paule et ne te juge pas trop sévèrement. Il y a des périodes plus difficiles, plus compliquées que d’autres, mais les nuages passent toujours. Nous sommes des mamans avec nos faiblesses, nos doutes, nos craintes… Pas des Saintes, juste des mamans. Et c’est le plus important. Plein d’énergie positive pour toi (gling gling gling… Et de la poudre de fée !) 😀

  9. vos commentaires sont touchants et d un côté réconfortants. Pas facile d etre maman. En tout cas je suis heureuse de savoir que mes moments de doute, d impression de « non gestion » sont justes partagées aussi par certaines d entre vous… Et Ca consolent… Merci à toutes et bon courage apparemment nous sommes plusieurs dans le même bateau

  10. Je ne connais pas (encore) ce sentiment n’ayant que Gabriel mais quoiqu’il arrive je pense vraiment que tu es une super maman. Louise rayonne sur toutes les photos, les videos. Elle est magnifique.
    Sois fiere de toi/vous et essaie de ne pas te prendre la tete meme si je sais que c tres dur.
    Grace a toi/ton blog je me dis que je serais tjrs un peu plus preparee quand les choses vont m’arriver.
    Encore merci pour tout et take care
    Biz
    Noem

  11. on dit souvent que le 2e enfant developpe son propre comportement, et se démarque largement du premier … Peut être est ce parce que justement, le comportement des parents change forcément ! Nous sommes des humains, pas des machines, nous sommes dotés de conscience, de sentiments, il est normal je pense de réagir ainsi …Ne vous inquiétez pas !

  12. elle est tellement jolie ton animation Miss !! tout comme toi ma pire hantise est de faire ressentir une différence à l’une ou à l’autre !! certains caracteres sont plus destabilsants que d’autres ! ma grande est tellement secrete, parfois ca me fait peur !

  13. oh la la que c’est difficile … j’ai ce même genre de problème avec mon ainée de 5 ans (comme par hasard … l’âge doit jouer quand même un peu …) je ne l’a comprends plus depuis quelques temps … depuis l’arrivée de sa soeur en fait … la jalousie, le changement mais pas seulement … et pourtant mon dieu que je l’aime cette enfant que j’ai tant attendu … elle est hyper sensible et en même temps s’interdit toute émotion positive, elle est en colère tout le temps, du lever au coucher pour tout et n’importe quoi … et le temps passant il est de plus en plus rare de lui voire un sourire franc … et ça me rend triste évidemment, alors ce week end en en parlant avec une amie j’ai pris la décision d’aller voir quelqu’un pour nous aider, je ne connait personne dans ma région mais je cherche. j’ai compris que nous n’y arriverions pas seuls … bon courage à toi et à ta jolie puce, à bientôt

  14. je comprend ce que tu veux dire, je ressens la même chose avec mes enfants. Quand un deuxième ou un troisième enfant (etc) arrive dans la famille c’est un nouvel individu avec son propre caractère qu’on accueille et comme avec tous les gens on a plus ou moins d’affinités je pense. Je me suis aussi beaucoup interrogé (et je m’interroge toujours) avec la venue de baby boy sur ma relation avec ma fille, et cela fait du bien de voir que je ne suis pas la seule! bravo d’avoir écrit ce post!

  15. Deja se poser toutes ces
    Questions c’est un premier pas et ça prouve que tu es une bonne maman.
    Je vis la même chose avec mon aîné de bientot 4 ans. Ca me rend triste, perplexe, désarmé. Mais j’ai souvent lu que les
    2 meilleures armes contre ce genre de situation sont amour et patience… Facile à dire pas vrai? N’empêche que ça marche… Bon courage !

  16. Il est superbe ton billet.

    En te lisant, je me rends compte que moi aussi je me sens plus déstabilisée par mon aîné. En te lisant, je me dis que ce n’est peut-être pas un hasard. On les aime à la folie, mais comme tu le dis très bien, ils sont ceux avec qui nous découvrons, nous apprenons. Quand il me tient tête, quand il me répond, quand il fait exactement l’inverse de ce qu’on lui demande, il me pousse dans mes retranchements. Je ne sais pas faire, je ne sais pas réagir. Je serai probablement beaucoup plus zen quand la deuxième me testera car je connaîtrais mes forces, mes faiblesses.

    Elle a l’air super heureuse cette petite fille… tu fais du bon boulot.

    <3

  17. Tellement vrai, tellement profond, et c’est exactement ce que je ressent avec mon grand.
    Et pourtant je l’aime d’un amour incommensurable, c’est MON fils, mon petit homme à moi.
    Mais voila, il y a aussi Hénora, ma fille, cette blondinette au tempérament de feu, facile à vivre, attachiante, mais toujours souriante!
    Nathan lui est plus sensible, plus dans sa bulle, il a des réactions parfois tellement agaçantes, à chouiner pour un oui ou pour un non. A avoir l’air triste presque tout le temps alors que je me démène pour lui, parce que forcément je l’aime comme une dingue!

    Comme ta princesse il a 5 et demi et je n’ai pas encore trouvé les mots pour lui parler, je ne veux pas qu’il souffre ou interprète mes mots, il est si sensible!
    Je voudrais juste qu’il soit plus ouvert, plus positif et moins capricieux et larmoyant…

    Si tu trouve les mots pour ta princesse, si tu arrive à lui exprimer tout ca, dis nous surtout 😉
    Tu peux être fier d’elle c’est certain, elle est superbe!

    1. Bon courage à toi. Quand tu parles de ton fils je reconnais le caractère de ma fille : jamais contente même si je lui décroche la lune!
      A bientôt.

  18. Te lire me trouble… Je te découvre et je tombe sur ce billet. Sans vouloir « faire de la pub », j’ai rédigé quasiment le même il y a quelques mois de ça (je suis même allée en parler à la TV lundi ^^). La même situation : le feu avec l’aînée, le coton avec le petit. Les doutes, les questionnements. Avec ma grande c’est clash, opposition, avec le petit des câlins, de la tendresse, tout glisse si facilement.

    C’est toujours bon de lire, que l’on est pas seule au fond. On les aime différemment, mais on les aime c’est l’essentiel 😉

  19. Mince, je ne sais quoi dire parce que je viens de finir un billet sur la relation tumultueuse que je peux avoir avec Romane. Tes mots sonnent tellement justes en moi sans que j’y trouve pourtant de solution …
    Mais tu as raison, elle est tellement belle <3

  20. Je me trompe peut-être mais pour avoir 2 garçons et 1 fille, qui pourtant est la 2ème et non l’aînée comme ta fille, je pense que les relations mère-fils sont beaucoup plus simples que les relations mère-fille.
    Je me sens plus à l’aise dans ma relation avec mes garçons qu’avec ma fille. Je pense qu’il en était de même pour ma Grand-mère qui avait 2 garçons et 1 fille car ma mère a toujours eu l’impression qu’il y avait un malaise entre sa mère et elle.
    Je dis cela, pourtant, ma relation avec ma mère est très chouette. Malgré tout, je pense que quand j’étais enfant mais surtout ado, parfois, elle avait du mal à nous comprendre ma soeur et moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *