Moi aussi J'aime mon libraire

Je suis Vanessa du blog Eliabar depuis quelques temps déjà. Elle est blogueuse ET libraire indépendante et « milite » avec d’autres blogueuses pour le maintien des libraires de proximité.

Le mouvement s’appelle J’aime mon libraire! (illustration de Wood Campers).

J'aime mon libraire

L’objectif est simple : soutenir les libraires de quartier.

Parce que de plus en plus de gens, pour gagner du temps notamment, achètent leurs livres sur Internet!

Sauf que sur Internet, on ne bénéficie pas d’un accueil chaleureux, de conseils et on fait difficilement des découvertes.

Et que si ça continue comme ça, les libraires de quartier vont toutes disparaitre.

Si j’ai eu envie de partager ce mouvement c’est parce que ça me parle et que je serais vraiment triste que mon libraire de quartier puisse fermer boutique un jour (c’est pas prévu hein, mais ça arrive plus vite qu’on ne le croit).

J’habite dans le quartier de Jules Joffrin dans le 18ème à Paris depuis 5 ans 1/2. Quand nous sommes arrivés avec mon chéri, nous avons cherché la boulangerie qui faisait le meilleur pain, le boucher qui pratiquait des prix abordables, le cordonnier qui travaillait bien…et bien sûr une librairie. Pour acheter des livres pour nous (enfin pour moi hi hi hi) puis par la suite pour nos enfants ou pour faire des cadeaux (quand Louise est invitée à l’anniversaire d’un copain, j’achète toujours des livres).

Coup de coeur pour les librairies « L’humeur vagabonde » de la rue du Poteau.

D’un côté de la rue, la librairie pour les grands et de l’autre, celles pour les enfants. Et si je m’achète peu de livres (ma belle-mère m’en prête régulièrement), j’en achète beaucoup pour les enfants. C’est le petit cadeau occasionnel que j’aime le plus leur faire. Et au fil des ans, j’ai tissé un certain lien avec la libraire de L’humeur vagabonde Jeunesse. Elle me reconnaît, connait mes enfants, c’est super agréable. La libraire n’est pas très grande mais au fond il y a une petite table avec des chaises pour que les enfants puissent s’installer et bouquiner un peu pendant que les parents farfouillent, redécouvrent les histoires de leur enfance, hésitent, sourient.

Pour ma part je suis très sensible aux illustrations ayant travaillé chez un agent d’illustrateurs il y a plusieurs années. J’aime découvrir les livres illustrés par Soledad, la méga talentueuse Iris de Mouy ou les dessins simples et plein d’humour des aventures de Rita et Machin. Et il y en a beaucoup d’autres bien évidemment mais là n’est pas le sujet.

Ce qu’il est juste primordial d’avoir en tête c’est que nos libraires de quartier font partis de notre quotidien et que s’elles venaient toutes à disparaitre à cause des gros mastodontes du web, nous finirions par perdre le plaisir d’acheter des livres.

Donc pour Noël, si vous avez prévu d’offrir des livres, promettez-moi que vous irez chez un libraire!

3 thoughts on “Moi aussi J'aime mon libraire

  1. Je te soutiens à fond j ai travaillé en librairie.. Et adore les livres même si mes filles les déchirent j en rachète…. Moi je craque pour la librairie pour enfant la petite boucherie.. Rue monge dans le 5′
    J y passerai mes journées
    On soutient nos libraires….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *