Des vacances d’été à l’île d’Yeu, quelques conseils

Nous rentrons de notre 5ème séjour à l’Ile d’Yeu et la magie a une fois encore opérée.

Puisque vous avez été nombreux-ses à me poser des questions sur l’organisation de nos vacances sur Instagram, j’ai décidé de rédiger un post dédié afin de vous donner quelques conseils si vous souhaitez un jour découvrir ce petit paradis vendéen.

Pour commencer, et avant de rentrer dans le concret, sachez qu’aller à l’île d’Yeu se mérite et demande un peu d’organisation (se garer, prendre le bateau, location des vélos, faire les courses) mais c’est selon moi ce qui fait tout son charme.

Autre point qui a son importance : le budget. Le prix de location des maisons est un peu moins élevé qu’à d’autres d’endroits mais vos vacances ne seront pas pour autant moins chères entre le prix du parking, le bateau et la location des vélos. Checkez bien tous les tarifs avant de vous décider afin de ne pas avoir de mauvaises surprises si votre budget est serré.

On y va comment?

Contrairement à Noirmoutier ou à l’Ile de Ré, l’Ile d’Yeu n’est pas « reliée » au continent. Pour y aller, vous devrez donc laisser votre bolide et prendre le bateau.

Pour commencer il vous faudra donc vous garer. Je pars toujours de Fromentine mais sachez qu’il est également possible de partir de Saint-Gilles-Croix-de-Vie ou de Noirmourtier.

Des parkings payants sont situés plus ou moins à côté de la gare maritime. Bien évidemment, plus vous vous garerez prêt et plus le prix de gardiennage de votre voiture sera élevé. Avec des enfants en bas âge, nous avons toujours opté pour le parking Blanchard car il est à 2 minutes de la gare maritime . Côté tarifs, plus vous restez longtemps et plus le tarif à la journée diminue (toutes les infos ici). Cela représente un assez gros budget et mes enfants étant maintenant capables de gérer leurs valises seuls, nous allons cependant étudier la possibilité de nous garer un peu plus loin lors d’un prochain séjour (liste des parkings à Fromentine dispo ici).

Vous êtes garés? Alors maintenant on passe au bateau. 2 compagnies vous conduiront sur l’ile :

– La compagnie vendéenne (départs possible de Sain-Gilles, Noirmoutier ou Fromentine)

Cette compagnie ne fait des allers-retours entre le continent et Yeu qu’en haute saison. Le trajet est plus long et globalement je vous la déconseille car vous devrez vous taper vos bagages à bord du bateau et quand on part pour un long séjour, c’est clairement l’enfer.

– Yeu Continent 

Nous ne prenons maintenant que cette compagnie. Je ne sais pas si c’est plus cher mais ce qui est certain c’est que la traversée est plus courte et le trajet est bien plus agréable puisqu’on laisse ses bagages dans des conteneurs avant d’embarquer.

Pensez à anticiper votre trajet et à réserver assez longtemps à l’avance si vous ne voulez pas vous retrouver avec des horaires de bateau un peu compliqués.

Autre solution rapide mais très chère : l’hélicoptère. Si cette option vous intéresse, filez sur le site de Oya Vendée Hélicoptères pour plus d’infos.

La location des vélos 

Si vous avez des amis ou de la famille qui vous attend à l’embarcadère avec une voiture, pas de soucis pour vous. Vous n’aurez pas de difficultés à ramener vos bagages et vous aurez tout le temps de revenir tranquillement pour louer vos vélos.

En revanche si vous êtes de simples « vacanciers » comme nous, il vous faudra immédiatement vous occuper de vos vélos.

La plupart des loueurs de vélo et de voitures sont situés à Port Joinville, à 2 pas des embarcadères. Pratique!

Le principal moyen de transport à Yeu est le vélo. Les Islais et les familles qui y possèdent une maison ont une voiture mais clairement ce n’est pas indispensable l’été (sauf si vous venez avec un nouveau-né ou avec vos parents / grands-parents…quoiqu’il est également possible de louer des vélos électriques).

Nous y allons depuis que les enfants ont respectivement 2 ans et nous avons toujours tout fait à vélo, sans emmener de poussettes et c’est vraiment cela qui nous plait. Nous avons loué nos vélos chez à peu prêt tous les principaux loueurs et les prix sont grosso modo les même mais je vous conseille L’auto-bécane car ils sont sympas (pour connaitre les autres loueurs, rendez-vous sur le site de l’office du tourisme).

Si vos enfants sont petits et que vous avez besoin d’une carriole, pensez à la réserver à l’avance, surtout si vous devez séjourner une ou 2 semaines sur l’ile. Pour le reste (vélo adultes, vélo enfants, siège-bébé ou suiveur), pas de soucis de dispo à prévoir.

Et les voitures me direz-vous? Le prix de location dépend évidemment de la voiture. Voici les taris de loc de Auto Cantin pour info. Mais franchement, vous pouvez amplement vous en passer et ce qui fait tout le charge de cette petite île, c’est justement de s’y balader à vélo!

Une fois vos vélos récupérés, les loueurs prennent en charge vos bagages et vous les livrent dans un délai de 2 ou 3 heures environ. Le retour est en revanche nettement plus compliqué une fois vos vélos rendus. Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour aller prendre le bateau avec vos bagages : voir avec les gens qui vous ont loué la maison s’ils peuvent vous véhiculer, prendre un bus ou enfin réserver un taxi. Si vous optez pour la dernière option, pensez à réserver le jour de votre arrivée, voire même avant si vous êtes organisés (numéros ici).

Depuis que nous y allons, nous avons toujours loué une carriole. D’abord pour Louise et Lucien quand ils avaient 2 et 5 ans. Et puis Louise est passée sur un suiveur et enfin sur un vélo enfant. Lucien sait également faire du vélo depuis qu’il a 5 ans mais il a préféré rempiler pour une année de carriole et cela nous arrangeait bien car cela ne nous faisait qu’un seul enfant à gérer sur les routes. La carriole nous sert également de coffre pour les affaires de plages ou les courses. Mais si vous n’en avez pas besoin pour vos enfants, sachez qu’il est également possible de louer des carrioles toutes simples pour transporter vos affaires.

Je profite de ce point sur la location des vélos pour faire une petite aparté « sécurité ». Les Islais et les touristes qui pour la plupart viennent depuis des années et des années ont l’habitude des cyclistes. Soyez donc sereins quant à la sécurité de vos enfants. Si vous êtes un peu flippé, optez pour la carriole pour les plus petits ou pour un suiveur pour les moyens.

Où séjourner sur l’île?

En gros, tout se passe à Port Joinville qui est le centre économique de l’Ile et qui concentre les 2 supermarchés de l’Ile. Le top est donc de trouver une maison dans ce coin ou sinon dans le centre de l’Ile afin de pouvoir rayonner facilement.

Je n’ai pas de lieux particuliers à vous conseiller car franchement il y a de jolies maisons absolument partout mais le vrai conseil que je peux vous donner avant de signer un contrat de location est de vérifier la distance avec le Casino ou le Super U.

Côté tarif, difficile de vous donner une échelle de prix puisque cela dépend bien évidemment de la taille de la maison et de sa localisation. D’après ce que j’ai pu en voir, Saint Sauveur est très chère donc plutôt à éviter. Et puis ensuite, plus vous vous y prendrez tôt dans vos recherches et plus vous aurez de choix, surtout si vous cherchez une « petite » maison car il n’y en a pas énormément sur l’île.

Attention aux escrocs car il y en a à Yeu comme ailleurs! Ne louez pas sans avoir vu de photos. En répondant à certaines annonces, j’ai constaté que certaines personnes (sur le Bon coin notamment) prétextaient un manque de réseau internet pour ne pas envoyer de photos et j’ai déjà entendu des histoires de gens qui avaient loué une maison limite insalubre donc ne vous faites pas avoir.

Et pour les recherches? Je n’ai pas de conseils en particulier à vous donner. Regardez sur le Bon coin ou Airbnb notamment. Si vous voulez vous adressez directement aux Islais, abonnez-vous au groupe « Yeu troc » sur Facebook, cela peut servir.

Quelle est la meilleure période pour y aller? 

Je ne connais pas encore  l’Ile d’Yeu hors saison mais j’espère que cela arrivera un jour (d’ailleurs en parlant de ça, j’ai adoré cette vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=yllPsFC4KAc)

Quoiqu’il en soit, si vous prévoyez d’y aller en été, évitez les 2 premières semaines d’aout. C’est vraiment la période pendant laquelle l’île accueille le plus de monde et cela en devient presque étouffant. Trop de monde. Trop de voitures. Trop de vélos. Pour vraiment en profiter, privilégiez juillet ou fin août ou mieux encore, juin ou septembre. Les Islais disent que c’est la meilleure période.

Avant de partir, pensez à bien vérifier que les draps sont fournis sachant que la grande majorité des loueurs en proposent (gratuitement ou en-sus) parce que plus vous voyagerez léger et plus cela sera facile.

Cet article n’est bien évidemment pas exhaustif donc si vous avez une ou des questions, n’hésitez pas à me laisser un commentaire. Je tacherais d’y répondre de mon mieux.

One thought on “Des vacances d’été à l’île d’Yeu, quelques conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *